EX CATHEDRA : Ambition knows no bounds.

Jeux de rôles par forum basé sur l'univers de Warhammer 40 000 - Rogue Trader.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Traditions & Lieux Importants à bord

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 769
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Traditions & Lieux Importants à bord   Mar 8 Mai - 12:22

Aspect général à bord

Ex Cathedra est visiblement d’architecture impérial, en quelque sorte la quintessence du vaisseau cathédrale. Toutefois, l’intérieur est quelque peu déroutant. Gigantesques, les bâtiments impériaux sont typiquement à l’intérieur une série de dédales sombres, claustrophobes, envahis de câbles et de fuites, avec l’exception de certains éléments monumentaux.
L’Ex Cathedra frappe par le luxe déployé dans le moindre recoin, en particulier l’espace disponible. Les écoutilles, les passerelles sont vastes, éclairées. Même le plus pauvre et obscur tunnel d’entretien dispose d’un plafond voûté peint ou sculpté. Le sol métallique a été traité pour offrir un aspect agréable à l’œil, souvent en imitation de marqueterie. Une armée de serviteurs patrouille en permanence ses couloirs pour en assurer l’entretien journalier. Les scribes- fourriers ne plaisantent pas quand ils estiment pouvoir acheter six mois de vivres suffisant pour satisfaire la ruche Sibellius avec le budget consacré simplement au renouvellement des lampes et des bougies qui éclairent tout le vaisseau.

Le tout premier Rogue Trader Von Razgriz était un hyponcodriaque notoire, et ses dépenses pour assurer la propreté du vaisseau – et de son équipage- ont été poursuivies par ses descendants. Des dizaines de générations de richissimes libre marchands ont accumulés des richesses inouïes à bord, ce qui fait qu’une statue en or massif peut négligemment décorer un couloir tertaire d’accès à une tourelle ou un tableau de maître datant de la Grande Croisade être accroché dans une chambre de matelots.

L’une des principales sources de dépenses ostentatoires à bord sont les fresques décorant les portes, de nombreux murs et plafonds. Appelées Azulejos, il s’agit de carrés de céramiques de 12 cm de coté souvent de couleur blanche et bleue, servant à faire d’immenses fresques et motifs. Les zones les plus nobles emploient également des plaques de nacre, de marbre et des dorures.


Bien évidemment, à bord d’un vaisseau qui vibre en permanence, sans compter les batailles navales, cela nécessite un entretien dispendieux permanent. Il y a un atelier de céramistes à bord dont le travail est de fournir en permanence les plaques manquantes. Les travaux sont programmés pour que le navire soit comme neuf pour la Chandeleur.

Les appartements & la vie à bord

S’il fallait un seul mot pour définir la vie à bord, cela serait luxe. Le moindre matelot dispose d’une cellule individuelle, d’une nourriture mangeable et l’accès à une douche quotidienne –qui est obligatoire-. Les cabines de passagers ou d’officiers sont dignes des suites de première classe des paquebots de luxe. Quand aux chambres dédiées aux invités de marques, aux officiers de confiance du Rogue Trader et les appartements du Lord Capitaine, elles rivalisent avec celles des plus beaux palais.

chambre du Rogue Trader

une des pièces des appartements du Rogue Trader.

un des appartements des invités.

De nombreux gymnases et salles d’eaux parsèment tout le vaisseau. Ces salles d’eaux mixtes tiennent à la fois des bains publics japonais et des thermes. Les thermes les plus grandiose sont dédiés au Seigneur Capitaine et ses officiers proches, tout en marbre, qui inclut une piscine olympique, sauna et jacuzzi.
Aucune chambre ne dispose de salle de bain individuel : en effet, les bains et le sport sont des lieux de vie important pour l’équipage, et leur endroit de vie sociale. En outre, l’on doit être vu en train de se laver, afin de prouver sa pureté et sa propreté : ainsi nul ne peut cacher une mutation ou une maladie. Les seules exceptions sont les bains réservés aux Navigators, aux Astropathes, et une section des bains privés du Rogue Trader pour les invités de marques à qui on ne souhaitent pas imposer la coutume. Tous les bains sont surveillés et filmés par les Officiers Medicae, pour traquer malades, mutins, mutants et déviants.


le bain réservé aux invités.

Le bain du Rogue Trader.

Comme souvent au sein des vaisseaux Libre-Marchands, la paie est bonne mais tout est fait pour faire revenir ces fonds directement dans les coffres du capitaine. Les soins, la nourriture, l’eau, l’air et le logement sont gratuits, mais tout le reste est un luxe payant. L’avancement est périlleux, mais fort possible, ce faisant au mérite, après de longues années de bons et loyaux services.
En raison de tout ce luxe, de la forte présence de la foi impériale à bord, et de l’excellence des services de propagande, le morale de l’équipage est en temps normal exceptionnellement haut.

Les Guildes Ferroviaires

Deux guildes ferroviaires servent à bord de l'Ex Cathedra, ce qui entraîne pas mal de conflits. La guilde Essen s'occupe du transport de passagers, alors que la guilde Saihef a le monopole du transport de marchandises, notamment pour avitailler les hangars, soutes et les systèmes d'armement. Cette rivalité intense tournant parfois en guerre ouverte n’a pourtant jamais coupée la circulation. Lorsque la Grève des 3 minutes éclata en 456.M38, le Rogue Trader Jacoppo Von Razgriz fit castrer chaque membre des guildes, et expulsa leurs chefs dans l’espace par le sas le plus proche. Depuis ce jour, les membres des guildes ferroviaires arborent une coquille blindée ornée pour symboliser cet évènement : Rouge pour les Essen, bleu pour les Saihef.
Les guildes emploient de gigantesques locomotives à vapeur de Classe Fléau. Blindées et armées de nids d’autocanons, il en existe 11 locomotives à bord dédiées aux passagers, et 25 trains de la guilde Saihef, 15 d'entres eux étant des trains tourelles blindés sur la coque.

Le Profit Express

Un train blindé supplémentaire est réservé à l'usage unique du Rogue Trader, le Profit Express. Ce train est lourdement blindé, surarmé, et d'un luxe exquis. Il dispose d'un wagon bureau, d'un centre de relais de communication auxiliaire, une armurerie, ainsi qu'un wagon à la coiffe en crystacier offrant une vue sublime. Il dispose de son parcours réservé dans tout Ex Cathedra, afin d'autoriser sa circulation rapide à bord. Une partie du parcours peut se faire sur la coque externe du vaisseau, invariablement offert aux passagers de marque pour leur en mettre plein la vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.1fr1.net
Admin
Admin
avatar

Messages : 769
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Traditions & Lieux Importants à bord   Mar 8 Mai - 12:23

schema des uniformes de l'équipage


Tribordeurs, Babordiers et Prousiens

La querelle en cours entre les membres d'équipage des batteries d'armes a commencé à la fin du 38ème millénaire, lorsque, selon le journal de bord, le capitaine Arcturus Von Razgriz offrit deux pièces d'or aux équipages de batterie qui auraient infligé le plus de dégâts lors de la bataille à venir. Au lendemain de la bataille, ce fut une égalité, une querelle violente éclata entre les comptables et se propagea au reste de l'équipage.

Les Tribordeurs firent valoir que c'était leur tir qui a fait explosé le navire amiral ennemi, et donc qu'il devait compter double. Les Babordiers étaient en désaccord, comme une de leurs bordées avait frappé deux escortes simultanément et seulement compté comme une seule touche. Les Prousiens, quand à eux, contestaient un tir qui détruisit deux vaisseaux adverses suite à une explosion de réacteur, lui aussi compté comme un seul tir.

Le débat fit rage pendant plusieurs jours, entraînant plus de morts et de blessés que le combat lui-même. Lorsque le Rogue Trader a finalement été informé, il a décrété que tant que les trois parties ne s’accorderont pas, les pièces d'or resteraient non distribués. En outre, si ils continuaient leur guerre civile, ils seraient exécutés.

Bien que cela ait amené une trêve entre les parties, la question sous-jacente n'a jamais été résolue. Les trois communautés se sont développées en factions insulaires peu coopératives. Le seul moment où ils se croisent est à la réception de la copie officielle du journal du Vaisseau, qui énumère les touches et la batterie responsable des dommages. Bien sûr, cela ne fait qu'ajouter de l'huile sur le feu de cette rivalité, qui persista même quand le vaisseau resta au sol.
Chaque côté a développé son propre code de droit Vulgaris, ses traditions, ses saints mineurs. Bien sûr, la querelle s'étend seulement à l'équipage d’Ordonnances: les officiers sont en grande partie à l'écart mais peuvent jouer de la rivalité pour leur amusement ou pour s'attirer des faveurs, et les Techno prêtres restent égaux à eux-mêmes.

Les hommes et femmes qui travaillent aux Macro canons peuvent être identifiés par leur musculature et les odeurs de poudre, de goudron et de souffre. Beaucoup portent des cicatrices de brûlures, souffrent de problème de dos ou ont perdu un membre sur les rails de chargements. L'uniforme standard est une combinaison épaisse de caoutchouc de couleur orange vive, pour repérer les éventuels fuyards. C’est en effet là qu’on envoie les serfs, les bagnards, les enrôlés de force et les non qualifiés. Le poste de Rechargeur est le moins prestigieux, le plus dangereux et le plus harassant à bord.

Des Servants & Servantes

Du plus bas rang au plus haut:
* La Fraulein-pour les femmes-ou l'Aide-de-Camp-pour les hommes, est le rang le plus commun. Une Fraulein ou une Kammer-Fraulein est censée être célibataire. Être une Fraulein donne le droit de porter du noir et rouge. Ils forment le coeur des rangs des servants.
* Le rang de Kammer-Fraulein ou de Kammer-Butler est accordé à beaucoup moins de servants et de dames d'onneurs. Ce sont les serviteurs personnels de la suite du Libre Marchand: chaque membre de la suite se doit en avoir au moins un. Ils sont autorisés à porter du blanc et bleu.
* La Statsdame ou Statsbatman est surtout une position honorifique. Ce sont les serviteurs personnels en charge des officiers de plus haut rang à bord. La plupart d'entre eux servent le Seigneur-capitaine, le premier officier, le Navis Primaris, et l'Archi-Confesseur . Ils peuvent porter du violet.
* La "Hofmeisterin" ou "Hofmeister" est un rang donnant préséance sur toutes les autres dames d'honneur, majordomes et serviteurs. La Hofmeisterin est en charge des fonctionnaires femmes et de la femme de plus haut rang - actuellement la Lady Capitaine elle-même- et le Hofmeister l'homme de plus haut rang. Celle ou celui servant le Libre Marchand devient en charge de tout les servants, et prend le titre d'Ober-Hofmeister ou Ober-Hofmeisterin. Ils peuvent porter n'importe quelle couleur ils le souhaite, mais conserve généralement les mêmes couleurs de leur maître.

Pendant les cérémonies officielles, les servants ont des uniformes spécifiques, un code couleur régularisé par un code remontant au 34ème millénaire.
Une Hofmeisterin, Statsdame, et l'équivalent masculin, sontt autorisés à porter un portrait de leur Seigneur Capitaine au-dessus de leur sein droit, de sorte qu'ils sont appelés Dame / Hommes au Portrait, une position des plus prestigieuses à bord parmi les non officiers. Après le service, ils le portent au-dessus de leur sein gauche. Les matelots doivent faire montre de respect à une Dame au Portrait comme à un Lieutenant.
Les autres servants ne peuvent porter que le monogramme du Seigneur Capitaine sur l'épaule gauche.
Tous les serviteurs portent sur leur épaule droite le monogramme de l'officier qu'ils servent.

Un exemple ici, avec une Kämmer-Fraulein arborant le chiffre de la mère de la Lady-Capitaine actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://excathedra.1fr1.net
 
Traditions & Lieux Importants à bord
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» journal de bord d'un jeune cpt
» Quels sont les lieux qui vous interessent le plus sur habbo?
» [Blog] Poésie: "Au bord du lac" signé à la plume de TS
» Stalingrad la bataille au bord du gouffre (Jean Lopez)
» TRADITIONS REGIONALES POUR NOEL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EX CATHEDRA : Ambition knows no bounds. :: PER ASTRA AD ARDVA :: Audaces Fortunat Juvat :: Ex Cathedra-
Sauter vers: